sa majesté la rose

marià fortuny: los hijos del pintor en el salón japonés, 1874 [détail]

mariano fortuny: los hijos del pintor en el salón japonés, 1874 [détail]

Je me souviens que, lors du lancement l’année 2000, Serge Lutens présenta Sa Majesté la Rose en parlant de mythologie grecque. Je ne sus que plus tard que le parfum s’inspirait d’Oriane de Guermantes : il prend trois absolus de rose de la même façon que le personnage de la duchesse de Guermantes est l’amalgame de trois femmes du Paris de l’époque.

Christopher Sheldrake composa ce soliflore en fondant l’essence, donc, de roses provenant de trois endroits : le Maroc, la Turquie, la Bulgarie. Pour le départ, déployé en verdure naturaliste, le lychee et la camomille offrent son côté le plus potager et réaliste. La suite est inattendue : la feuille de géranium et le clou de girofle remplacent la végétation et transforment le paysage. Le fond laiteux tresse le miel et le gaïac avant de se plonger dans un étang de muscs vaguement animaux.

Les étiquètes sont toujours injustes : Sa Majesté la Rose ne doit pas forcément se consacrer aux femmes. Chez moi il se transforme, il se virilise. La première vaporisation injecte une substance verte et frappante, très herbacée et pas du tout florale. C’est un bouton clos, encore entouré de ses sépales, à peine écrasé entre les doigts. Sur ma peau le géranium envahit le tout, solaire et nonchalant. La rose devient son ombre, sa feuille fleurante. Le fond, un miel animal et sec, s’éteint sereinement.

Voici donc une rose réelle, botanique ; une dissection. J’ai du mal à la placer dans le Maroc chéri de Lutens : elle me plaît un peu plus au milieu d’un jardin andalou, toute entourée de géraniums-lierre et de verveines. La dépossédant de toutes les lourdeurs possibles, elle irradie et rayonne.

Publicités
1 commentaire

laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :